Pourquoi l'équilibre acido-basique de notre corps est-il crucial pour notre santé?

"Mangez équilibré, pratiquez une activité physique de façon régulière", voila ce que nous serine les spots publicitaires du matin au soir, à raison, du reste. En effet, le problème ici n'est clairement pas le message, qui est judicieux et tout à fait à propos, eu égard au rythme de vie moderne, stressé et des plus sédentaires qu'ont bon nombre de nos concitoyens, mais plutôt à son manque de précisions quant aux activités à pratiquer et surtout aux aliments à ingérer.

Ainsi, entre malbouffe et régimes drastiques, il existe bien un juste milieu, un mode d'alimentation que l'on pourrait qualifier de "raisonné", fait d'équilibre et de diversité. C'est précisément de cette approche plus saine dont nous allons parler ici.

Comme nous l'indiquions précédemment, nous sommes tous aujourd'hui soumis à un nombre plus ou moins important de pressions, quelles soient professionnelles, personnelles ou sociales. Stress, fatigue et anxiété font donc intégralement partie de notre quotidien et si pratiquer du sport, faire du jardinage, aller au cinéma sont autant d'activités bénéfiques pour notre bien-être, équilibrer notre alimentation est indispensable à notre bonne santé.

Nous parlons ici d'équilibre entre familles d'aliments dites "acides" et "basiques". En effet, si la teneur en lipides (gras), glucides (sucre) et protides joue un rôle majeur dans le régime alimentaire (en induisant ou non une prise de poids et, par extension, l'apparition d'éventuelles maladies pouvant en découler), notre propos, ici, est de mettre l'accent sur l'importance de l'équilibre acido-basique de notre corps, directement lié à notre santé. Trop d'acide étant néfaste pour le corps, il faut donc veiller, notamment par le biais de l'alimentation, à rétablir un équilibre, en consommant davantage de produits dits "basiques", dont nous allons vous faire une liste non-exhaustive. Le stress est un facteur déterminant dans le phénomène d'acidification de nos organismes aujourd'hui.

En tentant de rééquilibrer son pH trop fortement acide, le corps s'emploie énormément par le biais des reins, qui doivent alors filtrer l’acide urique contenu dans le sang et des poumons, chargés d'expulser le gaz carbonique. Lorsqu'il arrive à saturation, le corps se met à puiser dans ses réserves en minéraux alcalinisants pour juguler l’acidité et c'est précisément là, qu'intervient l'alimentation.

En effet, sans réapprovisionnement des stocks, la déminéralisation induite par la ponction d'éléments alcalinisants, entraine un épuisement du système nerveux, une dégénérescence des cheveux, des ongles ainsi que des os, des problèmes de peau et autres tensions musculaires. D'où l'importance de veiller à maintenir, au mieux, à l'équilibre acido-basique de notre corps. Vous trouverez, dans le paragraphe qui suit, un certain nombres d'exemples d'aliments aux vertus alcalinisantes, classées par familles, pour plus de clarté.

Les légumes : Privilégiez les légumes de couleurs ainsi que les feuillus, qui ont un réel effet alcalinisant. N'hésitez donc pas à intégrer carottes, haricots verts, brocolis et épinards à tous vos repas. Oignons, tomates, poireaux et autres asperges sont à consommer plus modérément, en revanche.

Les fruits : Optez pour des fruits sucrés comme les poires,les pommes ou les bananes au détriment de fruits tels que les kiwis ou les agrumes, exception faite des citrons, mandarines et clémentines, qui sont, contre toute attente, moins acides qu'ils n'y paraissent.

Legumes&Fruits

Les céréales : Privilégiez les céréales complètes, naturellement riches en minéraux, plutôt que celles que l'on retrouve le plus communément dans les rayons de supermarchés et qui sont raffinées.

Les viandes : Contrairement à ce que l'on pourrait croire, consommer de la viande n'est absolument pas proscrit. En effet, riche en protéines, zinc et vitamine B12, la viande est aussi et surtout riche en fer, élément dont le taux est déficitaire chez un certain nombre de femmes. L'important est d'en consommer de façon raisonnée, c'est-à-dire trois fois par semaine pour les viandes blanches et une fois pour les viandes rouges, pour les hommes, les femmes pouvant s'autoriser une part de viande rouge de plus contre une de viande blanche.

Les produits laitiers : Ne vous fiez pas à sa robe blanche et à son goût des plus doux: bien qu'agréable en bouche et d'apparence suave, le lait de vache fait bel et bien partie des aliments acidifiants et est donc à consommer avec modération. Idem pour les produits lactés dérivés comme le beurre, la crème fraîche, et les fromages à pâte dure, particulièrement acidifiants.

Les sucres : A consommer avec modération, tant ils sont acidifiants! Privilégiez les sucres non-raffinés comme le sirop d'érable ou le sucre de canne bio, mais n'en n'abusez pas non plus!

Les infusions : Idéales en remplacement des traditionnels thé et café (boissons diurétiques, donc responsables de l'élimination d'une partie des minéraux et induisant, de surcroît, un stress sur l'organisme) les infusions, qu'elles soient à l'ortie ou au trèfle rouge, sont de véritables sources de minéraux et peuvent grandement contribuer au rééquilibrage acido-basique de notre organisme.
Outres les aliments constitutifs de notre alimentation journalière, vous pouvez également avoir recours à des compléments alimentaires, spécialement conçus pour apporter au corps sa dose de minéraux alcalinisants. Disponibles en parapharmacies sous forme de sirops, de gélules et même en infusions, les compléments alimentaires constituent une autre source précieuse, pouvant vous permettre de veiller au bon équilibre acido-basique de votre corps.

Les compléments alimentaire tel que "Alcabase" et "ph basique" aussi peuvent aidé à maintenir cette équilibre si délicat. N'hésitez pas à prendre contact ou demander conseil dans nos magasins Lamentin Diet.

  • TWITTER

    Partager l'article

  • FACEBOOK

    Partager l'article